Jeudi 17 octobre 2019

Matthieu 23,1-12 Pour tous, sans privilèges (Matthieu 23,1-12)


Lire le texte

L’enseignement de Jésus est décapant. Tout en reconnaissant la position d’autorité des pharisiens et des scribes, il n’a pas de mots assez durs pour les condamner. Car leur autorité ne leur sert pas à édifier, à servir, mais à se hisser et se servir. Leur quête n’est pas celle du bien de la communauté, mais celle de leur bien propre. Si cela nous semble souvent discutable dans le monde profane, c’est un véritable scandale dans l’Eglise. C’est la porte ouverte à l’errance et au péché. Contre ce modèle du tout pour moi, Jésus propose celui d’un service authentique. Où il peut y avoir autorité et position de pouvoir, mais où cela sert toujours d’autres que soi. Avec force, Jésus remet ici en question toute notre structure habituelle, y compris en Eglise, structure basée sur des privilèges et avantages liés à des fonctions. Il nous rappelle que nous sommes toutes et tous égaux devant Dieu et que penser le contraire, c’est aller contre Dieu lui-même. Il ne peut y avoir de maître, de chef, autre que lui. Toute autorité exercée par nous-mêmes doit donc l’être avec beaucoup de soin. Ce n’est pas une autorité paternelle que nous sommes invités à vivre ensemble, mais bien une autorité fraternelle. C’est ainsi que nous pouvons parvenir à une vraie communauté de service. Service pour les uns et pour les autres et en conséquence, service de Dieu.

David Giauque

Prière: Seigneur, que je sois toujours à ton service et à celui de mes frères et sœurs dans la foi et l’humanité! Que je ne cherche pas mon profit, mais celui de tous. Soutiens-moi dans mes responsabilités et qu’avec toi, je n’aie jamais soif de pouvoir.  

Référence biblique : Matthieu 23, 1 - 12

Commentaire du 18.10.2019
Commentaire du 16.10.2019